top of page
  • Nathalie NENCIONI

Au début..

J’ai commencé la photo avec un simple compact, puis un second plus sophistiqué offert par mes parents. Je me rappelle être allée au bord de mer pour découvrir ses fonctionnalités... j’étais tellement dans ma bulle, tellement concentrée pour photographier la délicate trace d’écume déposée sur le sable et les coquillages que je ne voyais pas les promeneurs qui passaient à quelques centimètres de moi. J’ai photographié la nature, les plantes, la mer, les nuages, les animaux.., je pouvais rester des heures face à la mer, sur les rochers pour saisir le passage d’une mouette.

Rapidement frustrée de ne pouvoir faire des réglages plus avancés (profondeur de champs par exemple) et dans une période difficile, ma sœur m’a encouragée à développer cette passion et m’acheter mon premier appareil photo réflex. Je m’en rappelle comme si c’était hier, pourtant c’était une froide journée de février 2012, nous étions parties marcher à la campagne. Sur les conseils avisés un photographe pro, je me suis offert un Canon EOS 7D et un objectif 18-135mm.


Et là, je suis passée dans un autre monde. Par chance, j’ai fait la rencontre de belles personnes qui m’ont beaucoup appris. Réglages, cadrages, utilisation des différents modes de prises de vue, je leur en suis très reconnaissante.

Je suis donc repartie de plus belle dans les sorties photos, mer, lac, campagne, villages, champs de lavande et vignes bien sûr. Je me suis régalée. Je partais le matin ou en début d’après midi, sans vraiment savoir où j’allais... parfois je suivais un nuage, parfois je laissais mon inspiration me guider. Et un jour j’ai pris en photo les miens, de manière plus « travaillée » et consciente. J’ai acheté un 50mm, mon objectif fétiche. Un pas de plus dans un monde où saisir les émotions dans les regards, les attitudes…

J’ai continué de me former, de lire et d’échanger avec d’autres pros et passionnés pour en apprendre toujours plus et trouver ma patte. J'ai été sollicitée par des collègues, amis et ma famille pour réaliser des images de leur mariage, de leur premier enfant.. j'y ai vite pris goût, j'étais tellement contente de les satisfaire.


Mon travail est en perpétuel mouvement. D’année en année mon regard évolue avec toujours l’envie de vous montrer le beau, la beauté de la vie. Mon travail évolue aussi dans le post-traitement de l’image. Mon style reste naturel, lumineux, doux, poétique et authentique.

Aujourd’hui, je ne prends plus le temps de faire des sorties photos, c’est dommage me direz vous. Au-delà des prestations que je propose, je réalise un reportage photo sur le travail de la vigne en vue d’une exposition à l’automne 2023.

La photo est une passion, une « philosophie » de vie en quelque sorte, cela permet de se concentrer sur les belles choses. Je crois que j'ai peur d'oublier le chemin parcouru et besoin de garder en souvenirs les visages des personnes chère à mon coeur. Ces images, ces pièces du puzzle de la vie, de ma vie ont une grande valeur à mes yeux.


Cette activité a aussi été ma bouée de sauvetage, ma bulle d’air pendant les périodes difficiles. Je suis reconnaissante d’avoir découvert cette activité, d’avoir pu la développer et maintenant d’en avoir fait mon métier.


As tu une passion qui t'anime dans la vie ?

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page